Wesleyan and Mexican A.

Pour les personnes hautes en couleur. Une chose est sure, vous n'allez pas vous ennuyer!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 « Don't worry. LIBRE !

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliett Melson
|||Plus folle qu'elle ? tu meurt |||
Juliett Melson

Nombre de messages : 40
Age : 25
Open ou Close pour les rp? : Open
J'écoute: : THE KOOKS
Humeur: : HAPPY !!!
Date d'inscription : 21/09/2008

Ce que l'on ne devine pas.
Tatouages? Percing?: Pas pour l'instant
Accro à Mexican A.:
« Don't worry. LIBRE ! Left_bar_bleue89/100« Don't worry. LIBRE ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Un dernier mot?:

« Don't worry. LIBRE ! Empty
MessageSujet: « Don't worry. LIBRE !   « Don't worry. LIBRE ! EmptySam 27 Sep - 22:30

« Juliett ! mais lève toi de là! Allez, bouge! T'as cours aujourd'hui tu t'souviens?! »

Vive les messages pré enregistrés sur les répondeurs. Depuis quelques temps, la jeune femme avait décidé d'aller en cours régulièrement le matin et plus juste l'après midi. Alors, elle avait dégainé la carte bleue magique et filé faire des courses avec en tête l'idée de trouver un de ses réveils super pratiques ou tu enregistres ton propre message. Elle avait déniché la petite merveille - qui coûtait assez cher, tout de même. Une fois rentrée chez elle, elle avait énoncé le texte désiré - un rire aux lèvres - et avait sélectionné une des voix disponibles. Elle avait choisi l'option mâle viril et envoûtant déclarant des mots d'amour. Oui, bien sûr... Le résultat était - il faut dire les choses comme elles sont - hilarant. Le sourire aux lèvres dès le matin, elle s'extirpa de ses couvertures moelleuses avec un bâillement qui ferait pâlir d'envie le plus gros des éléphants. Elle se déplaça dans sa chambre, savourant le contact de la plante de ses pieds avec les poils longs de son tapis. Direction, la sa salle de bain, le parquet de bois vieilli craquant sous pas mollassons. Les matins étaient toujours très très durs pour la jeune femme. Mais bon. Son sourire quitta brusquement ses lèvres lorsqu'elle pénétra dans la salle de bain. Juste en face de la porte se trouvait un immense miroir, lui renvoyant son image dans son entierté. Mon dieu. Elle avait les cheveux gras d'alcool, des poches autour des yeux et prit conscience qu'elle était poisseuse. Il y avait des dégâts à réparer... Seule devant sa glace, des bribes de la soirée d'hier soir lui revenait en tête. Le seau de champagne qui lui tombait dessus et immédiatement, les autres invités qui venaient la lécher. C'était une tradition très... étrange dans ce petit club ou l'ambiance était plutôt bonne. Elle se souvenait aussi de ce barbu plus qu'étrange qu'elle avait longuement embrassé au comptoir. Se dégoutant presque elle même, elle chassa toutes ces pensées de sa mémoire, surtout le barbu. Au moins, elle n'avait pas couché avec. Ouf, on est passé près de la catastrophe humanitaire. Se reprenant en main peu à peu elle ôta le peu de vêtements qu'elle avait sur elle, sauta dans la douche et se relava quatre fois d'affilée le corps avec son gel douche à la camomille et cinq fois les cheveux avec son shampooing parfumé à la fraise censé relaxer la fibre capillaire... Elle sortit enfin de la douche, déjà plus satisfaire de son reflet. Trempée, elle s'essuya, enroula ses cheveux dans une serviette et retourna s'étaler dans son lit, avec deux tranches de concombre. Une sur chaque oeil. Quand elle ne put plus tenir, elle se releva et ôta violemment les tranches de ses yeux, retrouvant soudainement la vue. Elle était restée une heure trois quart avec ses horribles tranches lui bouchant la vue. C'est quoi le record, déjà? Retournant dans sa salle de bain, l'estomac noué, elle ne put retenir un cri de joie! Elle était présentable. Sauf qu'il était trop tard pour elle aller en cours. Tant pis, elle ferait autre chose. Qu'à cela ne tienne, elle trouvait toujours quelque chose à faire pour s'amuser. Rassurée, elle passa un trait de khôl noir sur ses yeux et ne put retenir une pulsion anti cernes. Une fois le produit miracle étalé, elle passa au fond de teint et à la poudre libre. Le maquillage était à présent une étape passée. Elle sécha ses cheveux, les remit bien en place et se dirigea vers son dressing ou elle prit ses collants rouge, ses escarpins vintage noir à bouts ronds et sa petite robe noire. Elle attrapa son sac rouge au passage et fourra son Ipod, son paquet de clopes et son gloss à la cerise dedans. Elle sortit, et se mit en marche. Elle sortit une clope, l'alluma et tira une taffe, faisant ressortir la fumée en masse dans l'air frais de cette fin de matinée. Ses pas la menèrent au Parc, ou elle allait souvent. Laissant ses jambes la guider, le cerveau totalement ailleurs elle arriva près d'un banc,elle s'assit , sortit son Ipod est se laissa emporter par la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Don't worry. LIBRE !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» Une petite baignade [libre]
» Une feuille ... (Libre)
» Représentation de Sterne [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wesleyan and Mexican A. :: C'est là que t'es censé bosser! :: Parc-
Sauter vers: